Mon Road Trip en Orient : PART 3 : SRI LANKA

Nous n’avions que 4 jours sur place donc il fallait maximiser notre temps. Danushka, notre guide, nous a récupérés à l’aéroport, il avait équipé sa voiture de 2 sièges auto, comme demandé, pour les enfants. Il a été très sympa, respectueux et ponctuel pendant tout notre séjour. Notre circuit était prévu en voiture, vous pouvez l’envisager pour 2 adultes et 3 enfants ou encore 2 adultes et 2 enfants sur sièges auto comme nous. Une fois tout le monde à bord, nous avons pris la direction de Sigirya.

Nous avons passé deux nuits à l’Hôtel Fresco Water Villa.
Nous sommes arrivés vers 17h, en soi il n’y avait pas beaucoup de route (une cinquantaine de kilomètres) mais l’état des routes, la circulation et la conduite des Sri Lankais peuvent rendre les trajets assez longs et difficiles. Les routes sont étroites, ne laissant parfois passer qu’une voiture à la fois, les automobilistes se prennent pour des pilotes de Formule 1, les bus et les cars n’en adoptent pas moins une conduite sportive, on croise des dangers publics et on frôle l’accident à chaque instant, les routes sont saturées...bref de quoi avoir le mal des transports ! Je vous conseille de prendre des médicaments pour y pallier.

Le Fresco Water Villa dispose de chambres basiques, je n’ai pas du tout apprécié le buffet du petit-déjeuner et le repas du soir a été aussi décevant. Le lendemain nous avons donc opté pour un petit-déjeuner à l’extérieur. A environ 100m de
l’hôtel se trouve un coffee shop au menu alléchant : muffins, donuts, burgers et boissons chaudes parmi d’autres choix.

Village de Sigirya

Nous aurions aimé visiter le rocher du lion, site classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO mais son ascension nécessitant 2 heures de marche, ce n’était pas possible avec les enfants. C’est un lieu de visite incontournable qui offre une vue magnifique, à faire pour les adultes et enfants d’un âge plus avancé que les miens.


En lieu et place, nous sommes allés faire un safari, qui n’a en fait rien d’un safari hormis le nom. Nous sommes montés dans une charrette tractée par des buffles ou des vaches, dans l’esprit de « La petite maison dans la prairie ».

 

Nous sommes allés jusqu’à une rivière, nous avons pris un petit bateau et visité un village qui nous a immergé dans l’histoire et la culture du Sri Lanka (plantations, cocotiers, bananiers, arts culinaires etc).

 

Une dame a cuisiné pour nous et a réussi à partir d’une demi noix de coco à préparer un repas pour nous 5 (notre famille et le guide). Elle a récupéré la chair de coco et l’a râpée. Nous avons pu déguster du pain à base de noix de coco et un plat composé de noix de coco, tomates, oignons, piment. C’était exquis ! Pour clôturer ce repas, nous avons eu droit à un thé servi avec un bonbon au miel à croquer qui fait office de sucre. Nous avons fait le retour en tuk-tuk et on a adoré. Cette sortie nous a couté 35 euros au total.

Le jour d’après, nous avons décidé de faire un vrai safari cette fois dans une savane qui permettait de voir des éléphants. Le safari se fait en jeep et le tarif est de 90 USD que je trouve un peu élevé pour voir uniquement des éléphants. Je dois dire que j’ai déjà fait des safaris extraordinaires en Afrique du Sud

(Cape town, parc Kruger) et j’y ai vu des merveilles (lions, léopards, rhinocéros, buffles, etc). Celui-ci n’avait donc rien d’impressionnant pour moi mais peut être une belle découverte pour ceux qui n’ont jamais vu d’animaux sauvages. J’avais aussi fait un safari au Kenya avec ma fille Dania mais c’était une première pour mon fils.


Nous voilà donc partis à 14h en Jeep à la recherche d’éléphants mais ils ont été assez discrets, à l’abri des regards (la chaleur et l’horaire n’ont pas été favorables). Ils sont plus disposés à sortir à l’aube ou en fin de journée.

J’ai été très surprise à notre retour à 16h30 de voir une centaine de Jeeps dans le parc. Nous avons dû attendre une heure pour nous frayer un chemin.

Après notre safari, nous avons ensuite pris la route pour Kandy mais je n’ai pas aimé cette ville que je ne recommande pas, cela nous a pris deux heures en voiture et au final il n’y a que le jardin botanique de Peradeniya à
visiter. Il est ceci-dit très grand et très beau et nous avons pu y voir des singes et des chauve-souris.

L'arbre des singes

Attention! Bien que sur les billets soit indiqué Colombo, c’est bien à Negombo que se trouve l’aéroport (distance d’une demi-heure entre les deux villes). C’est l’avantage d’avoir un guide pour bien nous aiguiller.

Sur le retour, nous avons visité une fabrique de thé et j’ai acheté du thé noir. Nous nous sommes arrêtés sur la route de l’hôtel pour laver des éléphants, et autant les enfants que nous-mêmes avons adoré. Il est aussi possible de les monter.

Pour notre dernière nuit, nous avons choisi l’Elephant Bay Hotel qui est superbe, nous y avons très bien mangé, la piscine est géniale avec la visite des éléphants le matin vers 09h30. Si c’était à refaire, je viendrais ici directement en
évitant le passage à Kandy qui n’est d’ailleurs qu’à 20mn environ.


Le lendemain, nous nous préparons pour le départ à Negombo. Notre vol est à minuit et nous avons décidé de passer la journée sur place jusqu’à l’heure du départ ne jugeant pas nécessaire de prendre un hôtel. Nous passons donc la journée à la plage, jeux de cerf-volant et dégustation de poissons.

Finalement, nous terminons la journée épuisés et demandons au restaurant s’il y a un hôtel à proximité, nous aimerions pouvoir prendre une douche pour éliminer le sable et le sel de la journée et se reposer un peu avant nos 5 heures de vol. Ils nous dirigent vers un hôtel à eux et après une bonne douche et une sieste de deux heures, les enfants en pyjama pour un voyage confortable, nous allons à l’aéroport.

Et voilà pour cette destination, n'hésites pas à nous dire que tu penses de cet article et de ce voyage ! A bientôt pour l'ultime destination : Dubai ! 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés